Découvrez la Guadeloupe

Les sites touristiques

Les plages de Guadeloupe

La Guadeloupe offre une diversité de paysages inattendue : sable blanc et fin, sable doré sur la côte sous-le-vent, sable noir volcanique à l’extrémité de la Basse-Terre, criques rocheuses, galets, plages des bourgs vivant au rythme des pêcheurs,  bassins abrités par les récifs coralliens, rouleaux de vagues sur la côte atlantique, cocotiers...de quoi vous faire rêver pendant tout votre séjour.

Le tourisme vert

Avec ses 300 kilomètres de sentiers balisés à parcourir au sein de la forêt tropicale dans le parc nationale, la Guadeloupe est, la région du tourisme vert, par excellence. Randonnées dans la Mangrove ou sur les falaises du littoral atlantique,  longée dans les vasques des cascades d’eau transparentes, ascension du cratère de la Souffrière… font la richesse de cette magnifique région.

A voir également

L’histoire de la région fait qu’elle regorge de musées à visiter comme les musées de St John Perse et Schoelcher dans les superbes maisons coloniales de Pointe-à-Pitre. Dotée d’une tradition folklorique très présente, vous pourrez également,  profiter, si vous venez en début d’année, du Carnaval et de ses milles couleurs. Découvrez aussi, les distilleries de rhum, les plantations de café et de cacao et les jardins floraux typiques de la région.

La gastronomie

La cuisine créole

La cuisine créole est née d'une harmonieuse alliance entre les richesses de la mer et la créativité culinaire des habitants.
Vous pourrez découvrir, dans nos hôtels en Guadeloupe ou en Martinique, la cuisine traditionnelle des Antilles. Dégustez les savoureux accras de morue et de légumes, goûtez à la sauce Colombo qui accompagne de nombreuses viandes et  dégustez un délicieux Ti-Punch pour vous désaltérer. Au croisement de la France, de l'Inde et de l'Afrique, la cuisine créole est le fruit de ce métissage, mais aussi de l'histoire. Une cuisine riche et élaborée qui vous émerveillera tout autant que les paysages…

La faune et la flore

La faune terrestre

La Guadeloupe regorge d’oiseaux rares et exotiques tels que les colibris, les sucriers au ventre jaune, les hérons pic-boeufs, dans la forêt tropicale le pic-noir, et en bord de mer des grands-gosier, des frégates et des fous bruns. Au détour d’une  alade vous pourrez également croiser des papillons, crabes, lézards, iguanes ainsi que des grenouilles et crapauds qui entament leur concert dès le crépuscule.

La faune aquatique

La faune aquatique des Antilles compte parmi les plus spectaculaires du monde, en particulier en Guadeloupe autour du site protégé des Îlets Pigeon. Avec un simple masque et un tuba, vous pourrez admirer d'innombrables poissons  ulticolores évoluant autour de superbes massifs coralliens.

La flore guadeloupéenne

Aussi variée que resplendissante, la flore de Guadeloupe offre une multitude de paysages à couper le souffle. La plupart des plantes et fruits furent importés au fil des siècles. Papaye et coco de l'Inde, litchi de Chine, goyave et avocat du Brésil,  e manguier de la Réunion, l'arbre à pain, le filao et les flamboyant de Madagascar.

Les activités

Les sports nautiques

La plongée est la spécialité de la région, elle permet de découvrir la faune et la flore des récifs tropicaux. Amateurs ou novices, il y en a pour tous les goûts. Que ce soit en baptêmes, stages, ou aventure dans des cadres sous-marins féeriques,  vous en ressortirez toujours comblé. Et pour ceux qui ne plongent pas, vous pourrez aussi explorer les fonds marins grâce aux « mini croisières » organisées dans des bateaux à fond de verre ou dans des sous marins ! Souvenirs inoubliables garantis.

La pêche au gros

Parfait pour les adeptes d’émotions et de sorties en haute mer. N'hésitez pas non plus à découvrir les îlets, la réserve naturelle de la Mangrove et ses palétuviers.

Excursions et locations de bateaux

Avis aux amateurs de sensations fortes, tous nos hôtels et résidences se trouvent à proximité de base nautique vous permettant de pratiquer jet ski, ski nautique, parachute ascensionnel et autres sports extrêmes. Vous pourrez également  écouvrir la région grâce aux nombreuses randonnées proposées. Pour les golfeurs, le parcours 18 trous du Golf des trois Îlets offre un large éventail de difficultés sur un parcours international.

Histoire

La Guadeloupe doit sa découverte à Christophe Colomb, qui débarqua sur les côtes le 4 novembre 1493. L’île était auparavant peuplée par les Indiens des Caraïbes, qui furent vite décimés par les premiers colons espagnols, les épidémies, et  l'alcool.
La Guadeloupe fut occupée par la Compagnie des Iles de l'Amérique le 28 juin 1635 (les premiers Français), puis par la Compagnie des Indes occidentales en 1666. Elle revint à la Couronne en 1674.
C’est en 1644 que débuta la culture de la canne à sucre, assurant la prospérité de l’île. En 1775 la Guadeloupe obtient son autonomie vis à vis de la Martinique et se lance dans l’exportation massive de cacao.
Le 4 février 1794 est proclamée l’abolition de l’esclavage après une révolte des esclaves entrainant l’exécution de beaucoup de royalistes. L’esclavage est rétabli en 1802 par Napoléon.
Il faudra attendre avril 1848 pour qu’un décret abolisse définitivement l ‘esclavage grâce notamment à Victor Schoelcher, Lamartine et Barbès. 87 000 guadeloupéens noirs deviennent citoyens français et délaissent, pour une bonne partie, les très durs travaux des champs, la production de sucre tombe de 33000 à 12000 tonnes.
En 1912, la population s'élève à 212 000 habitants. Durant la première guerre mondiale, 30 000 Antillais combattent dans les rangs alliés 20 000 d´entre eux furent tués, blessés ou faits prisonniers.

1928 est l'année qui connut le pire cyclone du siècle.

Le 19 mars 1946, l'île devient un département français, malgré de fortes revendications indépendantistes qui faibliront dans les années 80, avec la progressive décentralisation. C’est à cette période que se développera l’industrie hôtelière en Guadeloupe.

Copyrights : Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe (CTIG) – JM. Lecerf / A. Nielsen